[Exclusif] France: Conférence de presse de PSY à Paris le 6 novembre

Le phénomène mondial du moment, PSY, est récemment venu en France dans le cadre des promotions de son tube planétaire « Gangnam Style ». Après avoir réuni des milliers de personnes au Trocadéro à Paris en compagnie de la radio française NRJ à l’occasion d’un flashmob géant, ce dernier a tenu une conférence de presse le 6 novembre à l’Hôtel Intercontinental dans le 8ème arrondissement de Paris. Soompi France était présent en compagnie d’une trentaine de journalistes venant du monde entier.

PSY, de son véritable nom Park Jae-Sang, a ainsi répondu pendant environ trente minutes aux questions de la presse, tout en gardant son humour et son sens de la répartie légendaire . Découvrez dés maintenant l’interview du chanteur ainsi que quelques photos et prochainement une vidéo de la conférence.

Q: Quelles ont été vos impressions face à l’effervescence au Trocadéro ?

Je ne crois pas aux choses que je vois sur internet. J’ai entendu dire que j’étais connu mais je ne voulais pas y croire. Je ne crois qu’en ce que je vois mais quand je suis arrivé à Paris, je ne pouvais toujours pas y croire. Lorsque j’ai vu ces 20 000 personnes, j’étais vraiment impressionné. Ils ont chanté toutes les paroles en coréen. C’était ma première fois ici. Ce fut vraiment une expérience inoubliable.

Q: Quelle a été l’idée originale pour cette chanson ?

Cet album est mon sixième, cela fait une décennie que je fais ce métier. Lorsque j’ai fait mes débuts, j’étais drôle pour le public. Lorsque je suis devenu plus connu, je me suis dit que j’étais devenu trop sérieux donc j’ai décidé avec cette chanson de revenir à mes débuts. J’ai fait de mon mieux afin d’être le plus ridicule possible.


Q: Comment avez-vous eu les idées pour le clip ?

Nous avons travaillé très dur afin d’être les plus ridicules possible, dans toutes les situations, nous avons vraiment essayé de le faire. La scène dans les toilettes n’était pas prévue, ce fut l’une des toutes dernières scènes lorsque nous avons filmé dans le sauna. Avant de filmer la scène du sauna, je suis allé aux toilettes et je me suis dit « peut-être qu’en zoomant du haut des toilettes, cela ferait une scène ridicule de plus donc j’ai pris mon téléphone et je me suis regardé dedans et j’ai trouvé ça drôle donc j’en ai parlé au réalisateur.

Q: Quand avez-vous compris que vous étiez devenu connu mondialement ?

Je n’ai pas spécialement fait d’efforts pour devenir connu, je ne l’avais mis en ligne que pour les Coréens. J’ai reçu beaucoup d’appels téléphoniques des employés de la compagnie qui m’ont dit qu’il semblait y avoir beaucoup de commentaires de la part d’étrangers donc je me suis connecté et j’ai vu tellement de langues différentes que je ne pouvais pas lire tous les commentaires donc j’ai essayé de comprendre ce qu’il se passait. Beaucoup de chanteurs pop internationaux se sont mis à tweeter ma vidéo et ils ont tous beaucoup de followers, qui sont tous venus voir ma vidéo. De plus, beaucoup de journalistes ont commencé à parler de moi. Donc on peut dire que tout cela est arrivé grâce aux réseaux sociaux.

Q: Vous êtes une grande star en Corée, n’est-ce pas ?

C’est assez embarrassant que je le dise mais je pensais être une superstar. Avant Gangnam Style, je pensais déjà être une superstar mais maintenant, après ce qui s’est passé, je pense que je n’étais même pas proche du « super ». Par contre, faire une conférence à Paris, ça, c’est super.


Q: Pouvez-vous nous parler de votre passé ?

Quand j’étais enfant, je ne sais pas pourquoi mais quand je voyais une foule, j’étais très excité et je sentais mon corps bouillonner, que ce soit dans les stades de baseball ou même pendant des discours en tous genres. J’ai fait « leader of the cheers » quand j’étais petit puis j’ai déménagé aux États-Unis pour l’université et j’ai eu ma première vision, mon premier rêve qui était d’être compositeur, pas un chanteur mais compositeur donc j’ai essayé de faire de la musique sur mon ordinateur, j’ai fait 15 chansons et j’ai essayé de les vendre à des compagnies mais même après deux ans, j’ai jamais réussi à vendre une démo donc je me suis dit qu’au lieu d’essayer de vendre mes chansons, il fallait que je me vende moi-même et c’est comme cela que j’ai fait mes débuts.

Q: Vous avez fait tous ces efforts pour être ridicule, votre vidéo est l’une des plus vues sur Youtube mais vous avez tout de même reçu une des récompenses culturelles coréennes les plus importantes. Quand pensez-vous commencer à vous prendre au sérieux ?

Parfois, je suis sérieux. Je suis un être humain, je ne suis pas tout le temps ridicule. Mais aujourd’hui, le produit « PSY », la France l’aime parce qu’il est drôle. Lors de mes concerts, mes fans sautent et rient mais à la fin, beaucoup pleurent. Mais ici, je suis un rookie (débutant) et les gens veulent quelque chose de drôle. Donc pour le moment, je dois être plus ridicule mais je montrerai d’autres facettes si j’en ai l’opportunité.

Q: Est-ce que vous souhaiteriez chanter des chansons à thème politique ou utiliser votre voix pour vous faire entendre ?

Quand j’étais plus jeune, j’ai écrit quelques chansons qui parlaient de politique en Corée mais maintenant je n’aime pas ça, j’ai changé en grandissant et je pense maintenant que les gens doivent faire de leur mieux avant tout dans leur boulot et ensuite penser aux autres. Mon boulot n’est pas lié à la politique, je suis un chanteur donc je veux bien faire mon boulot avant tout. Je n’aime pas quand les artistes se mêlent trop à la politique.

Q: Vous êtes devenu important, vous avez signé avec l’agence de Justin Bieber, est-ce que des personnalités souhaitent collaborer ou faire un duo aux Etats-Unis avec vous ?

Honnêtement, ça se fera. Ils commencent à me contacter donc ça se fera mais je ne peux rien vous dire pour le moment.

Q: Vous vous occupez de votre compte Twitter, comment répondez-vous aux critiques ?

Mon travail concerne la culture et nous ne pouvons pas dire si la culture est bien ou non, ça dépend des goûts. Chacun à des goûts différents. Les gens peuvent aimer ou détester ça. Que puis-je faire ? Je ne peux rien y faire mais ce que les gens peuvent détester, mes fans aiment. C’est le même chose mais il y a des réactions différentes alors j’ignore ce genre de critiques.

Q: Comment est-ce que les habitants de Gangnam réagissent ?

Il n’y a eu aucune critique faite envers Gangnam, j’ai décrit le côté sérieux du jour et la folie de la nuit. J’ai décrit ça, comme par exemple en parlant des filles sexy (hey sexy ladies). Beaucoup d’étrangers commencent à poser des questions sur Gangnam alors j’ai entendu dire que les habitants de Gangnam voulaient me remercier.

Q: Ce mois-ci la seconde partie de votre album va sortir, avez-vous des informations sur ça ?

Mes fans attendent la seconde partie de l’album mais étant donné que des choses inattendues sont arrivées, que j’ai beaucoup voyagé, j’ai visité plus de 30 villes différentes, si je prends deux ou trois jours, ça sera 3 mois de décalage horaire voire plus. Quand j’aurais fini mes obligations dans le monde, je le sortirai au mois de février ou mars probablement. Le nouvel album sera seulement à moitié en coréen. Pour les Coréens ça sera les plus grands tubes de PSY mais pour les étrangers ça sera l’album de mes débuts.

Q: Quel genre de musique écoutez-vous et vous influencent ? Aimez-vous la musique française ?

J’aime David Guetta. Quand j’étais plus jeune j’écoutais beaucoup de rock comme Queen, j’ai été énormément influencé par ce genre de musique quand j’étais plus jeune. J’ai emménagé aux Etats-Unis et j’y ai passé 4 ans et à cette époque c’est le Hip Hop qui m’inspirait plus. Quand j’écoutais du Hip Hop je pensais que je pouvais rapper alors j’ai commencé sur ce chemin. Avec ces deux genres musicaux j’essaye de faire ce genre de musique en Corée.

Q: On vous a vu dans l’émission de Ellen. Les gens pensent qu’elle s’est trop concentrée sur la danse. La danse fait oublier que vous êtes également chanteur et compositeur. Qu’en pensez-vous ?

Il y a 12 ans cette même chose m’était arrivée, je composais et écrivais mes propres chansons. A cette époque mes chansons étaient vraiment folles, les clips étaient tellement fous que personne ne s’attendait à ce que je devienne musicien, je suis désolé d’avoir fait ça, je ne peux pas dire que je suis seul, mais cette fois encore je vais me contenter de bien faire mon boulot et peut être que plus tard les gens diront: “Il n’est pas seulement un mec drôle, il fait de son mieux, il est très sérieux à propos de la musique”. Aujourd’hui, si les gens pensent que je suis juste un mec drôle ça m’importe peu car je vais continuer à faire ce que j’ai fait pendant 12 ans.

Q: Pensez-vous que votre succès peut ouvrir des portes à d’autres chanteurs coréens ?

J’apprécie cette question. Avant moi beaucoup d’artistes Kpop ont tenté leur chance. Les gens voient les chanteurs de Kpop comme des idoles maigres alors je suis heureux d’être ici avec le corps que j’ai. Je me doutais que les gens avaient une vision différente des asiatiques et c’est la raison pour laquelle je me suis dit que les asiatiques agissaient comme des étrangers, ils se comportent comme des Américains et des Européens mais nous sommes asiatiques alors quand j’ai pris l’avion pour les Etats-Unis j’ai pris la décision d’agir comme un Coréen, voilà pourquoi je n’ai pas changé les paroles de ma chanson.

Si j’avais traduit la chanson en anglais je n’aurais pas été aussi spécial. J’ai donc essayé de garder les mots en coréen et je le ferai encore et encore puisque regardez ça marche, ce n’est pas grâce à moi, c’est grâce aux gens qui ont découvert ça sur Twitter et Youtube. Je ne peux pas dire que j’ai gagné mon succès, les gens l’ont fait pour moi alors j’espère pouvoir conquérir ce succès par moi-même et je le referai une seconde fois. Je le dirai alors aux chanteurs coréens et j’essayerai de faire en sorte que d’autres chanteurs coréens soient connus, je les aiderai. Mais seulement une fois que j’aurai prouvé que je suis un vrai chanteur.

Q: “Le petit Journal”: Est-ce que vous pensez que votre chanson est diffusée en Corée du nord ?

On ne peut pas communiquer avec eux mais je l’espère, j’espère qu’ils ont également fait cette danse mais je n’ai eu aucune nouvelle les concernant mais j’espère qu’ils l’apprécient eux aussi.

Source photos (1,3,4,6): NA DESIGN (Page FB) photographe/reporter de l’évènement pour SOOMPI. Merci à Universal Music France.

0 comments