YG Entertainment renonce à lancer les SuPearls

Au cours de la première saison du télé-crochet K-Pop Star (SBS), Yang Hyun Suk avait décidé de lancer les SuPearls, groupe formé au hasard d’une étape de l’émission. Leurs reprises de “The Boys” des SNSD et de “Fame” leur avaient déjà permis d’acquérir une certaine popularité auprès du public. En les voyant sur scène, Yang Hyun Suk avait déclaré que leur harmonie vocale lui rappelait le groupe Big Mama qui avait connu un grand succès vers le milieu des années 2000.

Dès la fin de l’émission au printemps 2012, il avait annoncé que Michelle Lee, Lee Jung Mi, Lee Seung Joo et Lee Hi (en remplacement de Park Ji Min qui avait choisi JYP Entertainment après sa victoire) feraient leurs débuts avec YG Entertainment. Le lancement du groupe était prévu pour septembre 2012, puis avait été repoussé à une date indéterminée et n’était jamais mentionné dans les projets à court et moyen-terme de l’agence au cours de ces derniers mois. Alors que Lee Hi a fait ses débuts en solo et devrait sortir son premier album en mars, YG Entertainment a annoncé au site Osen que le projet SuPearls avait été abandonné.

“C’est regrettable, mais nous avons libéré les membres des SuPearls de toute obligation envers l’agence. Une longue période de préparation aurait été nécessaire pour les faire débuter à un niveau correspondant à celui attendu par la YG. [Vu cette situation] Pour le futur de chaque membre, n’était-il pas préférable de mettre fin à leurs contrats sans aucune condition?,”
a déclaré Yang Hyun Suk.

Le passage du rêve à la réalité a donc été plus difficile pour les SuPearls qui avaient commencé à suivre la formation de YG Entertainment qui se base également sur une compétition entre les futurs chanteurs pour lesquels l’agence décide d’investir quand elle les considère prêts. C’est un processus qui peut aller de trois à 5 ans voire plus, bien que YG Entertainment ait déjà affirmé sa volonté de raccourcir cette période en créant un système de formation plus performant, mais qui en devient plus compétitif.

Yang Hyun Suk a ajouté qu’il ne s’agissait pas d’une remise en cause du talent des SuPearls ou à cause de problèmes avec les membres du groupe. Leur rendre leur contrat était plus une façon de leur permettre de débuter ailleurs dans des conditions qui leur correspondent davantage. “Les SuPearls étaient une occasion de présenter au public un groupe féminin comme les Big Mama, mais elles sont encore jeunes et la préparation jusqu’à leurs débuts aurait été une longue période demandant de la persévérance et cela était devenue une grande pression. Il n’y avait pas de problème avec les membres, ce n’était pas un manque de talent. Au contraire, je les crois capables de réussir peu importe là où elles seront.”

Concrètement, cela signifie que seule Lee Hi est toujours sous contrat chez YG Entertainment et se prépare à la sortie de son album en mars, mois qui devrait aussi marquer le retour des 2NE1, de G-Dragon voire Psy. Michelle Lee, Lee Seung Joo et Lee Jung Mi sont donc désormais libres de choisir la suite de la carrière qu’elles désiraient entamer.

ndlt : la formulation des paroles rapportées varie d’un site à l’autre, mais le contenu est similaire.

Sources : osen via Nate + Starnews

A propos patra

De retour sur Twitter @onesunnylady Voir tous les articles de patra
0 comments